L'âme yours

Âme yours

 

 

A la nuit

l'enveloppe

feutrine


au silence des moteurs
 

à la lune pleine à soi

 

                  elle pense encore                  

 

la saveur exquise

des mots secrets

si longtemps retenus

à la peur des loups,

affranchis de l'indicible

enfin...

 

Au berceau de l'intime

elle peut se nicher seule

où l'écho s'étire

 

la voix caressante

aux larmes des sourires

en offrande

au mystère...

 

Rien

n'aurait plus d'importance

à son existence.

 


18 février 2011


Belle âme hour


Bel amour
dort sous moi
mon oreille
sur son coeur
ma joue
sur sa poitrine

Belle âme hour
d'or sous bois
de feutrine
imaginaire

une main sur ma crinière
l'autre sur mon épaule
une jambre sur mes reins saule
l'autre autour de la mienne

Et moi
émoi
je ne dis rien
non rien du tout
je ne bouge pas
pas

surtout pas 
d'un souffre
pas même d'un doigt
je n'ose pas

j'écoute
son souffle
et la rumeur ramadanesque
monter de la nuit place
en arabesques
glisser par la fenêtre
un peu avant l'orage
qui s'annonce
peut-être

Puis je m'enfonce
doucement
où mon amant...


24 août 2001

Le tamouret

   

Ses cordes sonores

mes ficelles croisées

notre toile

d'araignée

projetée sur ma colle

à la peau

 

je veux encore du beau

sur les ondes nuit

nos créa'ctions

en harmonie

 

la vie

 

 

 


                        2 avril 20[dou(X)ze]

 

Le tamouret création visible dans l'album ' l'appART'elier '

Phare  


Je veux garder les joues enflées

de plaisir

gorgées

l'amour qui suinte

ma salive à tes paupières

 

mon phare

 

affranchi des langues histoires

de l'angoisse poisse

à tiroirs

 

où nos vies parlent à l'aile

des elles prisons

-  les mères prisonnières

de leurs vits parallèles

dont on se lib libre libère

 

ma prière

 

 

                                   4 avril 20[dou(X)ze]

Transitions (géologie)

 

Je me peauésie

en couches

de mots

 

géologie jolie

logis de l'émotion

 

L'érosion des jours

dévoile les transitions

essentielles

 

l'éclosion de l'amour

la passion sous-terraine

en sourdine

 

les étoiles badinent

au son des transistors

 

les transmissions secrètent

des airs de marelle

 

ma ritournelle

va belle

 

 


11 avril 20[dou(X)ze]

 

Percée … fleur d'écumes


Ça valdingue en douceur

sur les fuites du printemps

 

jour après jour

jouir

débusqués

entre les cailloux lourds

 

les flocons d'écume

denses

légers au grès

des blockhaus amoureux

heurtés par les vents

contrariés

 

on serpente

à raz de précipice

les parois crevées

par les fleurs sauvages

si minuscules

en tête

 

 

29  avril 20[dou(X)ze]

 

 

photo : Bg

Sa grâce


persister

à offrir sa transparence

au regard perçant de l'autre

 

son ombre en lumière

à nue

soi nu

 

en vulnérabilité

découverte.

 

Sa grâce.

 

 

(extrait de ' je découvre encore des choses ' )



Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

Amaya | Réponse 23.11.2012 18.45

.....
Je voyage toujours autant Betty ...avec toi ...sous mon toit (enfin)...;))
je prend un instant pour lire tes mots que j aime tant ...
bises tendres

Voir tous les commentaires

Commentaires

09.03 | 22:54

cool Gérard... merci pour ton passage

...
09.03 | 07:58

J'ai passé un bon moment des mots scions

...
05.03 | 21:15

oh merci ! Dome...

...
05.03 | 19:43

Bravo Betty pour tes créations ! :)

...
Vous aimez cette page